Terres arbitraires

une installation vidéo immersive de Nicolas Clauss


« Il nous reste toujours des terres arbitraires », Aimé Césaire (Cadastre, Ode à la Guinée)

L’installation de Nicolas Clauss égrène en un noir et blanc lumineux et doux 300
portraits co-construits de jeunes gens qui vivent dans la brique du Nord, dans le
béton d’Evry ou les cités de Marseille et de Mantes-la-Jolie. Les 28 écrans synchronisés
composent un amphithéâtre des banlieues, où apparaissent aléatoirement les
noms des 1200 quartiers des 751 Zones Urbaines Sensibles inventoriés par l’Etat
français : les Pyramides, les Epinettes, les Trois Ponts, le Val-Fourré, l’Estaque… Ces
corps mis en scène, qui s’adressent directement à la caméra et donc au spectateur,
jouent du stéréotype socialement construit du «jeune de banlieue ». Une création
sonore composée à partir de 200 fragments reconstitue le bruit médiatique autour
des cités : publicité des années 50 pour les grands ensembles, extraits de journaux
télévisés, discours politiques, analyse de sociologues, tensions, paradoxes, mythologies
contemporaines et silences suspendus…
Chaque installation donne lieu à une nouvelle forme, le dispositif est modulable. Il est
constitué d’un ensemble de moniteurs de différents formats et de différentes tailles
(4/3 et 16/9, de 15 à 50 pouces), d’images vidéoprojetées et d’un système octophonique
de diffusion sonore. L’ensemble des images et des sons suit une partition semi aléatoire
exécutée par un ensemble d’ordinateurs en réseau.

L’ensemble du matériel est fourni par l’artiste (PC, VP, système son…)

téléchargez la plaquette d'information (PDF)

Expositions :

10.05>01.06.2014 / Musée des Beaux Arts de Mulhouse avec La Filature scène nationale de Mulhouse
11.11>27.11.2013 / Les Quinconces L’espal, scène conventionnée, Théâtres du Mans
20 mars au 7 avril 2013 / Festival Vidéoformes - La Tôlerie - Clermont-Ferrand
11 au 31 octobre 2012 / Festival ArtCourtVidéo - Palais de l'Archevéchée, Arles
3 mai au 3 juin 2012 / Théâtre de l’Epée de Bois - Cartoucherie de Vincennes, Paris
et spectacle Illumination(s) d'Ahmed Madani
27 mars au 20 avril 2012 / Le Chaplin - Mantes-la-Jolie
19 janvier au 11 mars 2012 / La Condition Publique - Roubaix
3 au 12-11-2011 / Festival les Instants Vidéo - Friche Belle de mai, Marseille
5 au 17-09-2011 / Maison populaire - Montreuil (sortie de résidence)
17-09 au 18-10-2010 / Théâtre de l'Agora - Scène nationale d'Evry (premier mouvement)

Articles :

2014.01.01 - Sans Chimère - Mouvement
2013.10.01 - Terres arbitraires ou les représentations sociales en question - MCD
2013.08.28 - Quartiers : quand l'art nait du regard - L'Alsace
2013.07.26 - De la cité du Val-Fourré à celle des Papes - Le Monde
2013.03.22 - Pils Spéciale vidéoformes - France 3 Auvergne
2012.12.23 - La mutation des Terres arbitraires - Digitalarti
2012.05.31 - Éloge aux rêveurs du Val Fourré - L'Humanité
2012.05.23 - Trous noirs et banlieues - MicroCassandre
2012.05.18 - Coup double sur les cités à la Cartoucherie - Libération
2012.05.17 - Les non-dormeurs du Val - Politis
2012.05.16 - Le visage sensible des ZUS - Next - Libération.fr
2012.05.16 - Illumination(s) - HolyBuzz
2012.05.15 - Regarder autrement la jeunesse des quartiers populaires - Le lac des signes
2012.05.08 - L'humain d'abord à L'Épée de Bois - Mediapart - Le club
2012.05.06 -Terres arbitraires... - Théâtre au Vent
2012.05.06 - Stabat Lakhdar dolorosus - Les Trois Coups
2012.04.12 -Terres arbitraires... - Le Courrier de Mantes
2012.03.11 - "Terres arbitraires", les yeux dans les banlieues - popTronics
2012.01-03 - exposition "Un visage, des visages" à la Condition Publique - Revue de Presse (PDF)
2012.01.20 - Terres arbitraires II - Mediapart - Le club
2012.01.12 - Un visage, des visages... - Catalogue d'exposition, La Condition Publique
2011.11.10 - Vidéos artistique d'ici et de là-bas - Métro
2011.11.02 - Vers l'inconnu et au-delà ! - La Marseillaise
2011.10.28 - 24e INSTANTS VIDÉO – Nicolas Clauss - Radio Grenouille (émission radio)
2011.05.04 - "Terres Arbitraires" Deconstructs The Image Of The French Suburbs - the creators project
2011.02.01 - Images arbitraires - Digitalarti
2010.09.20 - Terres arbitraires - Mediapart - Le club

 

 

 

« Attendons. La France quittera décidément le temps et l’espace coloniaux bien plus tard […] même si d’autres couleurs ont remplacé sur le planisphère le rose symbolique de l’Empire, les Français vivent toujours leur supériorité, sauf qu’elle est un peu plus en eux-mêmes enfouie, plus au bas, probablement dans les replis des intestins. Autrefois hautaine, cette supériorité, sachant que ses jours sont comptés, devient hargneuse. Et, pour l’agacer, voici que la France est toute parcourue de Noirs, de métis, d’Arabes, qui ne baissent presque plus les yeux : leur regard est au niveau du nôtre. »
Jean Genet, Entretien avec Tahar Ben Jelloun, 1979

voir les vidéos

aide à la composition et programmation Max MSP/Jitter : Christian Delécluse

Coproduction : Nicolas Clauss, Théâtre de l’Agora-scène nationale d’Evry et de l’Essonne, ZINC-Friche la Belle de Mai et l’EPCC La Condition Publique. En partenariat avec la Maison Populaire de Montreuil et avec le soutien du DICRéAM (CNC), d’Arcadi et de DRJSCS-DRAC PACA (Identités, Parcours & Mémoire 2011).